header
 


5ème édition des Rencontres Recherche et Création

Après avoir abordé les thèmes « Corps en scène », « Mise en intrigues », « Violence et passion », « Le désordre du monde ! »,
les Rencontres Recherche et Création reviennent pour une 5ème édition les 10 et 11 juillet 2018 à Avignon.

Domaine d’excellence pour la recherche en sciences humaines et sociales dans sa diversité disciplinaire, le thème de la création est aussi en émergence pour les sciences et neurosciences cognitives à travers l’analyse des processus perceptifs, émotionnels ou moteurs et les apprentissages fondamentaux. L’origine du langage et des langues, le fonctionnement de l’esprit et la complexité de la communication humaine, les textes et récits des civilisations passées ou de la société d’aujourd’hui sont autant de questions fondamentales pour la recherche qui sont explorées lors des Rencontres.

Ces questions sont aussi cœur des projets financés par l’Agence nationale de la recherche et les Investissements d’Avenir.

En réunissant des auteurs, des comédiens, des metteurs en scène, des chorégraphes et des chercheurs de différentes disciplines, ces Rencontres contribuent à déplacer les frontières de la connaissance et à ouvrir de nouvelles perspectives.

Dans un contexte de globalisation, qui s’accompagne de nouvelles formes d’échanges entre les cultures, cette manifestation s’inscrit dans une perspective de meilleure connaissance des fonctions de la création tant du point de vue de sa fonction sociale et économique que de son rôle dans la cohésion de notre société.

Dans la création comme dans l’innovation notre société se réinvente.

Archéologues, anthropologues, historiens, sociologues, économistes, philosophes, linguistes, spécialistes de science politique, d’études théâtrales et littéraires, de psychologie et de neuroscience cognitives échangeront avec les artistes et le public du Festival.

Ces Rencontres internationales seront suivies d'un séminaire organisé avec la Maison professionnelle du spectacle vivant le 12 juillet 2018, qui réunira des artistes, des représentants des acteurs culturels, des chercheurs, des enseignants des écoles d’arts, des étudiants autour de la présentation de projets financés par l’ANR, les Investissement d’Avenir et le Ministère de la Culture.

Événement organisé dans le cadre des Ateliers de la pensée du Festival d’Avignon



RETOUR EN VIDÉOS SUR LA 4ème ÉDITION

Figurer l’ordre du monde : mythes, imaginaires et sociétés
L’étude des premières représentations d’animaux sur les parois des grottes, des traces de cultures humaines de plus de 74 000 ans, de l’évolution génétique des populations mettent en évidence le lien entre culture et évolution humaine. De la préhistoire à la Grèce antique, en passant par les sociétés traditionnelles ou contemporaines, les représentations symboliques, les rites contribuent à figurer un ordre du monde.




Dignité et héroïsme (Les errances du sujet)
Analyse de la tragédie grecque et des textes religieux au Moyen Âge, enquête de terrain dans les quartiers de Marseille, étude sociohistorique de la transformation des sentiments, anthropologie historique du corps et de l’identité masculine : autant d’approches qui permettent de réfléchir aux différentes figures de l’honneur et de l’héroïsme qui se tressent dans la vie des personnages de fiction comme dans les vies ordinaires.




Intimité et émotions sociales
Les tragédies, la peinture, les romans ou le cinéma résonnent avec l’histoire des passions et de leurs représentations, des sensibilités, de l’intériorité, du dévouement et du sentiment amoureux. L’histoire de l’art, la littérature comparée, les textes des poètes se confrontent aux neurosciences pour mieux comprendre comment les arts et la fiction racontent les transformations de nos émotions.



Crise et catastrophe / Ordre et désordre dans la cité
Villes en guerres ou en transformation, mouvements des marchés financiers, place des animaux dans la ville, autant d’exemples qui permettent de questionner comment la cité est mise à l’épreuve du désordre. L’argumentation, le débat, l’affrontement sont nécessaires pour que l’organisation de la société politique puisse se définir contre les violences, les injustices et les pouvoirs extrêmes.




bnf athena bnf